21.11.06

Expérience

17 commentaires:

Anonyme a dit…

retenir sa pensée,ça n'est pas précisément ça la mémoire?

Anonyme a dit…

Mais parviendra-t-il à battre Udner qui est en apnée cérébrale depuis bientôt une trentaine d'années !?

Anonyme a dit…

et alors Eddy s'efforça de mémoriser de ne pas penser au bouton rouge sur son front

Anonyme a dit…

la concordance des temps est bizarre

Anonyme a dit…

c'est pourtant simple:

http://boutique.emoto.com/images/chaft/chaft_interrupteur_IN235.jpg

Anonyme a dit…

sens 1:

J'en connais qui pratiquent ce type d'apnée constamment : en effet, ce qui est diffcile n'est pas tant de retenir sa pensée (car combien ont des pensées propres ?), mais de retenir ses pensées.

sens 2:

La pensée d'Eddy se débattait tellement...

sens 3:

Arrêter sa mémoire ne permet plus de retenir sa pensée. En ce sens, mémoriser et penser sont commme inspirer et expirer.

sens 4:

Demain, s'il parvient à ses fins, il secondera les arrêts sans trentaine.

Anonyme a dit…

Moi, j'ai peur pour lui.

Parce que, s'il arrête sa mémoire, ne serait-ce que pendant 30 secondes, comment voulez-vous qu'il se souvienne qu'il doit recommencer à se souvenir...?

Alors, demain Eddy va rester coincé, voilà.

Anonyme a dit…

si seulement la machine à penser les pensées était dotée d'un interrupteur(marche-arrêt-pause-forward-rewind),on ne s'évertuerait point en vain à vouloir s'interdire de penser!faudrait aussi un comparse pour la manip ou une télécommande programmable,car,comme l'a fait observer authentika,en position arrêt on n'est plus en état de repartir soi-même. Est-ce qu'on existe encore,d'ailleurs?

Anonyme a dit…

pour mettre fin à cette polémique qui confine à l'angoisse, et en tant que spécialiste LAG (Local Area Blog) de l'apnée, je puis vous livrer la vérité sur le sujet :
n'ayez pas peur d'omettre de penser à re-penser, ou de vous souvenir de re-mémoriser, car, comme pour la respiration, ce sont là des fonctions-réflexes de l'Homme, que le commun des mortels ne peu "débrancher". Il est cependant possible, au terme d'un entraînement sévère, pour certains individus de très haut niveau, de déconecter ces fonctions réflexes. Et n'ayez auncune crainte, ce n'est pas votre cas.

Anonyme a dit…

on admire le tour de passe-passe de jean terre pour sortir du paradoxe!dommage cependant: 1° qu'il use d' un argument d'autorité 2°qu'il s'appuie sur un prétendu réel(une réalité?)bio-neuro"logique"que tous nos efforts visent justement à laisser un peu (un moment?) de côté!

Jade Hors La Pougne a dit…

Il suffit tout le monde !
Ne voyez-vous pas en fait qu'Eddy "se souvient par avance" que les pensées engendrées par ce contexte ne nous amèneraient non-pas à la connaissance mais bien à la souffrance et qu'il regrette de ne pas avoir pré-choisi l'apnée mentale plutôt que les maux de tête...
Mais peut-être nous ment-on car ce n'est pas Eddy qui parle de son expérience; alors qui commente ce qu'Eddy souhaite faire ?

Anonyme a dit…

il est à craindre que ce ne soit pas de l'ordre du souhait ou du choix,ce qui relèverait du jeu de société,mais d'une contrainte plus existentielle,douloureuse,et même tragique.Recherche de l'évitement de la souffrance par la non-pensée:bouddhisme,neuroleptiques sédatifs...On ne se hasardera pas à lui conseiller une voie plutôt qu'une autre! "il faut trouver la(sa) voie"

Anonyme a dit…

l'alcool n'est pas mal non plus

Anonyme a dit…

Il n'en est tant de questions...

Anonyme a dit…

ha ha ha ha



et ha

Anonyme a dit…

à l'attention de monsieur Gex :
- J'ai signalé à mon père les difficultés que vous semblez rencontrer pour respecter l'autorité.
- Je (nous) ne suis effectivement pas vraiment là pour vous divertir.
vous recevrez très prochainement une convocation au commissariat de votre arrondissement.

Anonyme a dit…

son papa est gendarme,faites gaffe!