31.1.07

Invention (n°2)

6 commentaires:

Keffer a dit…

La prochaine ont postent vers 02h30 ok ?

Euh sinon, je suis nul en math.

dgezeo a dit…

C'est certainement parce que j'ai déjà déposé le brevet de celle qui ne calcule que 356 + 12.

D'ailleurs, il faut que je pense à le renouveler !

Jade Hors La Pougne a dit…

5-4 = 1
5-3 = 2
9-3 = 6
4+3 = 7
4+4 = 8

Le compte est bon Jean-Pierre; on a retrouvé tous les autres chiffres, on peut donc l'homologuer sans souci !

véloMan a dit…

en somme...
en additionnant les absurdités
Udner divise pour mieux règner
et se soustrait à ses obligations


c'est lamentab

Martin Seller a dit…

Plus qu'une idée, c'était une nécessité: je voulais avoir le moyen de prouver à tout le monde que deux nombres qui n'ont aucun chiffre commun peuvent malgré tout s'additionner.

Pourquoi ces nombres la ? Rien ne t'empêches de faire comme si ces signes désignaient d'autres nombres, la démonstration tient toujours.

Jean Terre a dit…

en temps que référent pour ce blog de toutes les questions d'ingénierie technique, je ne puis qu'approuver ce processus d'hyperspécialisation des outils, qui permet d'améliorer encors la partiellisation des tâches, pour exploiter avec encors plus d'efficacité les classes laborieuses. et ce, tant que nous n'aurons pas remplacé l'ensemble des ouvriers de chez renault par des machines bioniques avec des gros seins en latex.
Udner, le MEDEF de remercie de ta collaboration sans faille, et saura se rappeler de tes louables efforts lorsque viendra l'heure de la grande révolution libérale. avé !