6.9.06

Réciproque

12 commentaires:

dgezeo a dit…

Mais qu'est-ce qui a pu pousser Udner à faire cette vignette ? Le sait-il lui-même ?

iolep10 a dit…

pardonne leur ils ne savent pas ce qu'ils font font font les petites marionnettes euh

Jade Hors La Pougne a dit…

Classique ! L'avocat use de la ruse bien connue (des juristes) du "su et du cru", qui l'eût cru ? Ainsi pouvons-nous légitimement nous attendre en appel à un plaidoyer sur le "cuit et le cru" ?!...

Keffer a dit…

De toute façon tout le monde sait qu'un avocat ment de part le discours de son client qui lui cherche à être la victime vis à vis de l'opinion et de son avocat lui même investit de la mission la plus importante au monde :

Mentir à tout le monde.

iolep10 a dit…

en fait un avocat c'est comme un mec de la pub du coup

pascal a dit…

si le client est accusé d'homicide il suffit de consulter le manuel " les ô raisons funebres !"

Chryde a dit…

Et comment les connaîtrait-il si vous ne les connaissez pas, car comment savoir ce qui s'est passé si personne ne peut le confronter à se version des choses, quelle est la vérité de son intérieur s'il n'a pas été mis face à un extérieur qui validerait en retour, en miroir, et donnerait chair, par un indispensable rendu, un contre-don, comme dirait l'autre, à son acte soudainement rendu préhensible par la pensée d'un autre, car l'irréel ne devient réel que par ricochets sur d'autres irréalités subjectives, une multiplication vertueuse des subjectivités à partie desquelles pourra se dessiner une objectivité ? Hein ? Il lui a coupé les doigts ? Mais c'est dégueulasse !

Anonyme a dit…

cette fois ,en effet,ça défie le commentaire(comment taire?ah!vos cas!),monsieur Udner...)!Comme si "vos"protagonistes avaient jamais cru à la moindre possibilité de se comprendre,aussi bien eux-même qu'entre eux.

annone hyme a dit…

on balance entre l'absurde camusien et la sartrienne mauvaise foi,crénom!

véloMan a dit…

ce dessin a été commis d'office ??

nalb a dit…

Le langage de sourd... une technique opaque...

vice-versa a dit…

et réciproquement