30.6.06

Vie Quotidienne (n°4)

9 commentaires:

Cali a dit…

une différence qui tient à la façon dont peut léviter un hamac, par exemple...

nalb a dit…

Eddy imite le poisson que l'on dit heureux dans l'eau... Il n'a sûrement pas idée qui puisse rester prit dans le filet.

Henri Michaux a dit…

Les drogues nous ennuient avec leur paradis. Qu'elles nous donnent plutôt un peu de savoir.

Jade Hors La Pougne a dit…

Ca se joue effectivement à une paire de chaussettes

Auth'entika a dit…

Il n'y a qu'à remplacer le p par un b, le l par un o, le a par un n, le i par un h, le s par un e et le deuxième i par un u. On n'a même pas besoin de changer le r ! C'est vrai que ça se joue vraiment à rien...

(Et au scrabble, ça peut servir.)

véloMan a dit…

le style vestimentaire d'Eddy lui permet-il réellement de distinguer le plaisir du bonheur ????

jean terre a dit…

pour quelqu'un qui a compris, je lui trouve quand même tous les signes de l'innocence béate

Anonyme a dit…

"C'est peu de choses mais on l'a fait, quoi? Aller en finale de la coupe du monde?

Non, en recollant les plâtres avec les Etats-Unis d'Amérique, l'administration BUsh et l'odeur de mort âcre, persistante et ignoble que NOUS répandons chaque jour, et un peu plus loin pour se gratter les couilles devant la télé en matant un match de foot de culs-terreux. Jusqu'à la mort les français?"

Du coup d'boule littéraire? Ouais c'est là asshole: http://hirsute.hautetfort.com

iolep10 a dit…

c'est un peu nous ça, on est dans un grand hamac et udner bosse...