27.3.06

Controverse (n°1)

12 commentaires:

Cali a dit…

surtout la 2e. (Ou pas.)

Le balnéo-fermier a dit…

C'est aussi vrai que un et un font !
Ou bien mieux vaut tard.
Enfin, je pense qu'on aura compris le sens de mon idée qui fuse sous mes doigts qui tapent le texte qui s'inscrit en même temps c'est fou la technique de nos jours quand même merde c'est pas dur de terminer une phrase quand on sait très précisément ce que l'on souhaite faire passer comme notion de manière concise : méditez !

Bueno a dit…

Il poursuivit : "De deux choses l'une : ou bien elles sont fausses."

JérémIE a dit…

J'ai comme l'impression que le Professeur Pete essaye de nous dire quelque chose !
Je crois que ça a un rapport avec le coin en haut à droite qu'il nous désigne ostensiblement de son index levé, c'est surement une infiltration dû à un dégat des eaux, à moins qu'il ne s'agisse là que d'une gestuelle destinée à théatraliser une argumentation encore hésitante d'un jeune diplômé manquant d'assurance face à la précarité de l'emploi et la menace toujours grandissante de contrats de travail au rabais faisant de lui et de ses camarades des employés corvéables à souhait, privés tout espoir de lendemain qui chantent dans une berline allemande dernier cri, filant sur l'autoroute du sud, vers des cieux toujours bleus, où ils pourront à loisir dépenser l'argent de la recherche à la construction de leurs piscines dans une villa à Bandol, à grand renfort de cocktails épicés et de femmes faciles, prêtes à tout elles aussi pour goûter aux joies de la consommation aveugle et aveuglée.
Non, je crois vraiment que le Professeur Pete se fout de notre gueule !

véloMan a dit…

en somme, c'est le produit de son opération.

MOÏSE, Prophète et législateur a dit…

Amateur !

keffer a dit…

Déjà il arréte de nous faire chier, il ne montre qu'un seul point, ce qui est assé chiant quand quelqu'un essaye d'expliquer à quelqu'un que quelque chose existe bien en réalité. Et puis bon, j'ais toujours été nul avec les tables de multiplications, surtout la 11, en plus moi ma prof de math, elle était super bonne, du coup, j'ais vite laché l'affaire quand j'ais vu qu'elle se doutait de quelque chose que quelqu'un lui vait dit. Sur ce, je m'en vais demander asile.

JérémIE a dit…

À Moïse.
"Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain." Sic
Alors fait pô chier ! nom di diou !

Maréchal Blaise de Montluc a dit…

keffer a définitivement lâché la rampe :
Déjà il arréte de nous faire chier, il ne montre qu'un seul point, ce qui est assé chiant quand quelqu'un essaye d'expliquer à quelqu'un que quelque chose existe bien en réalité.

>>Hein ?

Anonyme a dit…

l'imbécile regarde le(s) doigt(s),il est vrai en curieuse position

iatus a dit…

sally répondit : fausses peut-être, mais communes!

thiers rit a dit…

il s'agit peut-être là d'une figure de syntaxe assez proche de l'anantapodon(ou particula pendens),variété d'anacoluthe dans laquelle de deux éléments un seul est exprimé.