29.6.05

Explication


Explication, originally uploaded by udner.

7 commentaires:

jacques Defrange a dit…

J'ai une super idée ! On pourrait faire une grande comédie musicale revival 90'. Avec des dialogues décalés et hyper subversifs. Tout se passerait dans une salle de bain Ikea avec John et Sally en superstars !
On appellerait ça "BATHROOM GRAFFITI 2024" !!!
Je vais en toucher deux mots à Aaron Spelling.

dgezeo mais je sais pas si je devrais signer sur ce blog en fait, on pourrait me reconnaître a dit…

Une note, c'est une évaluation abjecte, abstraite et subjective. Ce qui se vérifie aussi dans la musique. Sauf que tout le monde s'accorde à la même abstraction subjectivité d'une abjectitudation complètement stoïquante.

plize a dit…

dgezeo tu commences à mm'inquiéter, tu deviens aussi aspirationnellement incomprehensible que... Tu devrais mentaliser un peu plus avant de faire des phrases de ce type.

dgezeo (mais avec internet on est jamais sûr de qui parle véritablement) a dit…

Oui, c'est vrai. Mais à la place du dernier "subjectivité", il fallait lire "subjective". Je pense que c'est plus clair comme ça non ?

Keffer a dit…

Moi quand j'étais à l'école, ba la maitresse ne me donnais que des mauvaises notes, pour moi, une note est symbolique d'échec, de dépression. Alors moi quand quelqu'un parle avec des notes dans ma salle de bain, je lui fais bouffer du gel l'oreal.

nitul a dit…

c'est pourtant simple. Sally ment. Elle ne sait que trop bien qu'une note, c'est ce que John règle lorsqu'il va secouer le monstre et revient la braguette encore ouverte.

gerborax a dit…

mouais, pas mal...
je te met fa sur 20